08-07-2016
Bon séjour : un projet pour approfondir la recherche et améliorer le confort de nos aînés

@ Retour aux Résultats de recherche
Le projet Bon Séjour de l’hôpital gériatrique de la Robertsau vise à accueillir pour une journée les patients atteints de maladies neurodégénératives, telles que la maladie d’Alzheimer ou encore la maladie à corps de Lewy. En effet, les patients viennent dans cette unité pour effectuer des bilans mémoire, orientés par un médecin traitant par exemple. Le projet, financé par le mécénat, a vu le jour lors d’une rénovation en 2015 et a depuis eu un impact positif sur la prise en charge des patients.

Le séjour de l’hôpital de jour Saint François a été imaginé pour procurer à la fois un sentiment de stimulation et de confiance. Au-delà de l’exploration physiologique, les patients doivent pouvoir profiter de la journée en découvrant une forme de confort différente de celle de leur domicile et en rencontrant de nouvelles personnes.
Quotidiennement, une quinzaine de patients suit une série d’examens répartie sur l’ensemble de la journée. Entre les tests, et au moment du repas, les patients accueillis se rassemblent dans une grande salle dont les baies vitrées ouvrent sur un parc arboré. L’équipe médicale et soignante a été particulièrement désireuse de réfléchir à son environnement afin d’améliorer l’accueil des patients.

Le projet Bon Séjour a pour enjeux de favoriser la qualité du diagnostic et du suivi de la maladie afin de garantir un maintien à domicile dans les meilleures conditions. La rénovation de l’hôpital de jour a dû répondre à de nombreux objectifs :

 

  • Créer une didactique visuelle simple, lisible, cohérente et homogène. Le patient doit facilement pouvoir se repérer dans l’espace, notamment dans le couloir. Cela favorise ainsi l’apaisement et diminue la déambulation des patients désorientés.
  • Rendre les différents espaces de la grande salle explicites et cohérents, par la création de microarchitectures.
  • Créer un espace d’attente pour les ambulanciers qui permet de juguler les troubles du comportement des patients en fin de journée.
  • Rendre tangible la notion de temps.
  • Rendre les informations médicales compréhensibles.
  • Créer une œuvre en capacité de traduire, valoriser et légitimer une démarche professionnelle globale.
  • Réfléchir à une démédicalisation symbolique des espaces en tenant compte des contraintes et nécessités liées à l’accueil des patients d’un hôpital de jour gériatrique.
  • Créer une atmosphère, une ambiance propice à l’accueil et au dialogue entre patients, famille et professionnels de santé.

 

Aujourd’hui, le projet Bon Séjour a permis de réduire l’anxiété des patients ainsi que d’améliorer les conditions de travail de l’équipe médical. Le soutien continu des donateurs a également permis de financer la recherche pour lutter contre la maladie d’Alzheimer et à corps de Lewy. L’hôpital de jour de la Robertsau compte à présent mener un nouveau projet pour une extension dédiée aux troubles du comportement.

 

 

Pour en savoir plus : http://www.chru-strasbourg.fr/sites/default/files/documents/edito/DP.pdf

  • Hôpitaux Universitaires de Strasbourg
  • CM2R
  • Pôle de gériatrie

 

 

 

Copy link
Powered by Social Snap