10-08-2020
Les grands dons permettent de financer des projets à long terme

@ Retour aux Résultats de recherche
Les grands dons permettent de soutenir des projets d’envergure qui, le plus souvent, nécessitent d’être menés sur du long terme. Donner des moyens et du temps aux chercheurs pour travailler et se plonger pleinement dans le cœur de leurs recherches est un enjeu majeur. Financer des projets essentiels pour notre avenir est un engagement humain et citoyen incontournable.

Le don capitalisé du Laboratoire Pierre Fabre de 1,5 millions d’euros a permis depuis 2011 de cofinancer 6 chercheurs en contrat post-doctoral des Laboratoires d’excellence (Labex) du domaine de la santé. En 2016, c’est le Docteur Dominique Bonnet, du Labex Medialis, qui a pu approfondir ses recherches sur les maladies du cerveau et plus particulièrement sur de nouveaux vecteurs pour la thérapie et le diagnostic.

Le Fonds AXA pour la recherche a donné 2,25 millions d’euros pour créer une chaire en chimie supramoléculaire travaillant sur de nouvelles solutions thérapeutiques pour des problèmes de santé publiques graves comme le cancer ou les maladies dégénératives. Ainsi, les travaux de l’équipe du professeur Luisa de Cola se concentrent sur les potentialités de nanomatériaux qui pourraient permettre des traitements alternatifs à la chimiothérapie en collaboration avec l’Institut de Recherche contre les cancers de l’appareil digestif (IRCAD) et les hôpitaux de Strasbourg et de Berlin.

La dotation du Fonds Roche d’1 million d’euros est destinée à soutenir la recherche en médecine personnalisée : lauréats de l’appel à projets, Jean-Louis Mandel de l’Institut de génétique et de biologie moléculaire et cellulaire (IGBMC), a ainsi pu constituer une base de données sur la déficience intellectuelle et les troubles du spectre autistique, Thomas Baumert de l’Institut de recherche des maladies virales et hépatiques a pu approfondir ses recherches sur le diagnostic et le traitement du cancer du foie, et Natacha Entz-Werle, onco-pédiatre, l’étude des gliomes de haut grade de l’enfant.

  • Université de Strasbourg
  • Recherche
  • Hôpitaux Universitaires de Strasbourg
  • Nanomatériaux
  • Chimiothérapie
  • Traitement
  • IRCAD
  • Hôpitaux de Berlin

 

 

 

Copy link