16-05-2022
Rénovations d’œuvres au Musée Adolf Michaelis

@ Retour aux Résultats de recherche
Le Musée Adolf Michaelis regroupe les collections de l’Institut d’Archéologie Classique de l’Université de Strasbourg. Grâce aux dons, les moulages composants cette collection exceptionnelle pour une Université française peuvent être entretenus et rénovés par les membres de l’association des Amis du Musée Adolf Michaelis (AMAM).

Depuis 2018, les bénévoles du Musée Adolf Michaelis effectuent un grand nombre de rénovations diverses au sein de la collection de l’Institut d’Archéologie Classique de l’Université de Strasbourg. Certaines de ces œuvres sont notamment rénovées dans le cadre d’expositions organisées par le musée, comme « Klèrôtèrion », qui s’est tenue au Palais de l’Europe, ou encore « Laboratoire d’Europe », au Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg.

Outre ces expositions, de multiples autres projets de rénovation sont réalisés. Les membres de l’AMAM assurent notamment des restaurations dites préventives de leur collection. En effet, la poussière emmagasinée par les moulages durant des dizaines d’années, ou une mauvaise conservation peuvent, à terme, nuire aux œuvres. Les bénévoles se chargent donc de dépoussiérer, nettoyer et, dans certains cas, vernir les moulages. Ces restaurations préventives permettent de prévenir d’éventuel dégâts futurs.

Mais d’autres œuvres nécessitent des rénovations bien plus poussées. Ce fut notamment le cas d’une Diane aux Chiens se trouvant dans un état fortement délabré, restaurée de manière complète dans le cadre de l’exposition « Trésors Michaelis ». Certains moulages doivent être restaurés suite à des transports d’œuvres. Le plâtre est un matériel très fragile ; même lorsque des professionnels s’occupent du transport, des dégâts peuvent subvenir.

Une soixantaine d’œuvres ont été restaurées depuis 2018, parmi lesquelles 45 ont subi une restauration préventive et environ 15 des rénovations plus poussées. Pour les restaurations les plus importantes, notamment des parties de bras ou de jambes qui doivent être recollées sur les œuvres, l’AMAM travaille avec un restaurateur professionnel spécialisé dans les moulages en plâtre. Néanmoins, les bénévoles sont aussi formés à la restauration de plus petite envergure.

L’aide des mécènes du Musée Adolf Michaelis est indispensable à ce travail de restauration. Les dons permettent notamment d’acheter du matériel très couteux et à la durée de vie très courte comme des pinceaux, du plâtre, de la peinture, des colles ou encore des gommes Wishab. Les dons offrent également la possibilité de poursuivre le travail de conservation des œuvres, notamment à travers la conception de nouveaux socles, plus stables et qui permettent de ne pas abimer les moulages. Le plâtre étant un matériel qui doit rester au sec, le musée s’est doté d’un grand déshumidificateur dont la maintenance est financée grâce à l’engagement des donateurs.

Certaines œuvres de la collection du Musée Adolf Michaelis sont actuellement en cours de restauration. D’ici la fin de l’année universitaire 2022, environ 75 œuvres au total devraient avoir été rénovées.

  • Université de Strasbourg
  • Musée Adolf Michaelis
  • Palais Universitaire de Strasbourg

 

 

 

Copy link
Powered by Social Snap