08-09-2021
La HEAR soutient ses diplômés à travers des aides aux projets

@ Retour aux Résultats de recherche
Depuis 2020, tous les acteurs du secteur culturel sont fragilisés à cause de la crise sanitaire. En prenant en compte cette situation difficile, la HEAR a décidé d’ouvrir en 2021 deux sessions d’appels à projets diplômés. Cette initiative a été rendued possible grâce au soutien financier des mécènes, via la Fondation Université de Strasbourg.

Il ne s’agit pas uniquement d’une aide financière, mais aussi d’une aide méthodologique apportée par la HEAR à ses anciens diplômés souhaitant développer un projet comportant une dimension publique (expositions, performances, concerts, éditions…). Ainsi, les jeunes artistes peuvent bénéficier d’un véritable accompagnement vers la professionnalisation. Ce dispositif a été financé par les dons dont l’affectation est laissée à la libre appréciation de la HEAR.

 

À l’issue de sa séance du 27 mai 2021, la Commission a identifié 8 projets qui seront soutenus prochainement :

 

  • « Selegna Sol », Anouk Moyaux (Diplômée en 2018 en Art, No Name, site d’arts plastiques de Strasbourg).
  • « Arbres-Traversée musicale et poétique », Alice Ginest-Guillet (Diplômée en 2016, Percussions, Académie Supérieure de Musique).
  • « Eva et Merkhaba », Robyn Chien (Lucie Castel) (Diplômée en 2018, Art -No Name, site d’arts plastiques de Strasbourg). Film.
  • « Matériauthèque sensible » Biennale de Saint-Etienne, Rose Ekwe (Diplômée en 2019, design textile, site d’arts plastiques de Mulhouse).
  • « C’est une colline qui se prend pour une île », Margaux Michel (Diplômée en 2018, scénographie, site d’arts-plastiques de Strasbourg) : une forme théâtrale déambulatoire inspirée et basée sur des extraits de Moby Dick d’après Herman Melville, adaptation de Fabrice Melquiot.
  • « Résurgences » Camille Drai, (Diplômée en 2016 en scénographie, site d’arts plastiques de Strasbourg). Spectacle de marionnettes contemporaines, visuel et sonore qui sera créé à l’Automne 2022 au Manège, CDN de Reims, par la Cie Sans Visage.
  • « Exposition Le Bel Ordinaire » Océan Delbes, (Diplômé en 2017 en Art- La Fabrique, site d’arts plastiques de Strasbourg).
  • « Mue[t] » Kapitolina Tcvetkova (Diplômé en 2020 en scénographie, site d’arts plastiques de Strasbourg). Création d’une armure en porcelaine et faïence.

Toutes nos félicitations !

« Matériauthèque sensible », © Biennale de St-Etienne & Rose Ekwe

 

Exposition Le Bel Ordinaire », © Océan Delbes

  • Université de Strasbourg
  • Haute école des arts du Rhin

 

 

 

Copy link
Powered by Social Snap