21-05-2021
Simulateur nasopharyngé, une solution pédagogique innovante pour l’entraînement des personnels médicaux.

@ Retour aux Résultats de recherche
La crise du Covid-19 a soulevé de nombreuses questions dans le monde de la médecine. L'une d'entre elles était de tester la population afin de mesurer la progression des courbes épidémiques et d’assurer une prise en charge rapide des patients. La réalisation de prélèvements nasopharyngés pour analyse RT-PCR a été la clé de voûte du contrôle de la situation sanitaire. Par rapport à d'autres techniques de prélèvement, telles que la prise de sang, le prélèvement rhinopharyngé permet de détecter le virus à un stade précoce de la maladie et même chez des patients asymptomatiques. En outre, cette technique est peu invasive et ne présente aucun effet secondaire ni contre-indication.

Dans le but de contrôler l’épidémie, il a fallu donc mener des campagnes massives de tests Covid et faire ainsi appel à l’aide de nombreux soignants. Entre le 1er mars 2020 et le 10 janvier 2021, « on estime qu’environ 40,5 millions de tests RT-PCR et antigéniques ont été réalisés en France » avec « environ 36,4 millions de tests RT-PCR et 4,1 millions de tests antigéniques », a indiqué la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) dans un communiqué de presse. Ces tests ont été donc réalisés fréquemment, notamment par des personnes qui n’étaient jusqu’alors pas habilitées à réaliser ces prélèvements, comme les pompiers, les aides-soignants, les secouristes et les étudiants en santé.

Afin de subvenir à ce besoin de formation, des médecins des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg ont eu l’idée de développer un simulateur permettant de comprendre l’anatomie des fosses nasales et de s’entraîner à la réalisation des prélèvements nasopharyngés. Il a été mis au point par la société Bone3D, grâce à un financement du collectif tech #ProtègeTonSoignant. La société Dianosic a accepté gracieusement de diriger le projet.

Ce simulateur a été conçu en impression 3D afin d’en faciliter la diffusion. L’ensemble des plans est disponible à cette adresse : https://landing.bone3d.com/np-swab-simulator

La Fondation Université de Strasbourg a financé l’impression de 50 simulateurs qui ont été mis à disposition dans des centres de prélèvement du Bas-Rhin. Cette expérimentation unique a été l’occasion d’évaluer à grande échelle l’intérêt de cet outil.

Nous remercions vivement tous les partenaires de cette action.

Simulateur nasopharyngé. Crédit photo : @Bone3D
  • Hôpitaux Universitaires de Strasbourg

 

 

 

Copy link
Powered by Social Snap